Solutions clés en main

 
 
 
 

Météo

 

Agriculture

Le changement climatique de ces dernières années n’est pas forcément à l’avantage des agriculteurs. Dans nos régions il fait toujours plus sec et les précipitations annuelles sont mal répartit. En tant qu’agriculteur il faut donc de plus en plus souvent faire recourt à un moyen supplémentaire d’apport en eau et en éléments nutritifs, afin de rentabiliser sa production et de rester compétitif.

C’est dans ce but que nous proposons pour chaque culture, à un tarif défient toute concurrence, une installation de qualité, efficiente et  adaptée à vos besoins. Ces équipements peuvent être entièrement automatisées ou actionnées manuellement. 

mais

Pour la culture du mais, on utilise divers méthode d’irrigation comme par ex :

 

La couverture intégrale avec une tuyauterie PE, aluminium ou galvanisé.

Les enrouleurs

Les pivots (circulaire ou linéaire)

Le goutte à goutte enterré ou de surface

 

Ces deux dernières années, un grand succès a été rencontré auprès de l’irrigation au goutte à goutte enterré. De nombreux essaies, sur différents types de sols, ont tous été très positif.

                                             

                                             Avantage :

                                             Le mais est directement irrigué/alimenté en engrais à la racine. Ce système permet d’économiser jusqu’à 80% d’énergie et d’eau.

 

 

 

Pour la culture du maïs de semis, on utilise divers méthode d’irrigation comme par ex :

 

La couverture intégrale avec une tuyauterie PE, aluminium ou galvanisé.

Les enrouleurs

Les pivots (circulaire ou linéaire)

Le goutte à goutte enterré ou de surface

 

Ces deux dernières années, un grand succès a été rencontré auprès de l’irrigation au goutte à goutte enterré. De nombreux essaies, sur différents types de sols, ont tous été très positif.

 

Avantage :

 

Le mais est directement irrigué/alimenté en engrais à la racine. Ce système permet d’économiser jusqu’à 80% d’énergie et d’eau.

kartoffel

 

Pour la culture de la pomme de terre, on utilise les systèmes d’irrigation suivant :

La couverture totale avec un système de raccords rapide en PE, aluminium ou en acier galvanisé.

Les enrouleurs.

Le goutte à goutte de surface ou enterré (en butes).

Le choix de l’irrigation dépend de plusieurs facteurs. On prend on compte  la qualité du sol, la quantité d’eau nécessaire et le mois de récolte. Pour les pommes de terre en primeur il faudrait aussi penser à une irrigation anti-gel.

Depuis plusieurs années, les cultures de pommes de terre sont irrigué en goutte à goutte enterré en butes. Celle-ci se trouve à une profondeur de 5cm. Depuis 2011 des essaies sont effectués à une profondeur de 35 à 40 cm. Cette méthode à déjà fait ces preuves pour                                           la culture du maïs et on espère qu’elle sera aussi concluante pour la pomme de terre.  

 

 

getreide

 

Après le printemps 2011, tous le secteur agricole a reconnu que les céréales aussi doivent pouvoir bénéficier d’une méthode d’irrigation.

Grâce aux pompes diesel et aux enrouleurs, l’irrigation des champs de céréale est rapide et flexible.

zuckerrbe

 

Les betteraves à sucre ont de longues racines, ce qui est idéale pour l’irrigation au goutte à goutte enterré. Les premiers essais sont réalisés en 2011. Le goutteur est enterré à une profondeur de 40cm, comme pour le maïs et reste ainsi sous la profondeur normale de travail de la terre.

 

Il est également possible d’utiliser d’autres méthodes d’irrigation comme les enrouleurs ou la couverture intégrale, mais il faudra alors s’attendre à une consommation d’énergie et d’eau beaucoup plus importante.

pappeln

 

Les ressources renouvelables sont des matières organiques qui proviennent de l’agriculture ou de la culture forestière. Ces ressources sont destinées à une utilisation autre qu’alimentaire ou fourragère. Depuis 2009, afin que ces plantations soit suffisamment approvisionnées en eau, des essaies d’irrigation sont réalisés. Ces essaies sont réalisé afin de rechercher comment se comporte une culture soumise à une irrigation et à un apport d’éléments nutritif.